Rachat de crédits et garantie hypothécaire : pourquoi ? Comment ?

Pour certains types de regroupements de prêts, les organismes financiers peuvent exiger une garantie hypothécaire pour accepter le dossier de refinancement. Comment fonctionne cette garantie ? A quoi sert-elle ? Quels en sont les tarifs ? Quels sont les risques ? Nos explications.

Vous souhaitez faire un rachat de crédits hypothécaire ? Demandez une simulation

Qu'est-ce qu'une garantie hypothécaire ?

On désigne par l'expression "garantie hypothécaire" le fait, pour un organisme financier, de "prendre" un bien immobilier en garantie pour accorder un prêt. En d'autres termes, en faisant un rachat de crédits hypothécaire, vous accordez à l'organisme de refinancement des droits sur votre bien immobilier, droits que l'organisme peut faire valoir en cas de défaillance de votre part.

Garantie hypothécaire et assurance : quelles différences ?

Vous pouvez alors vous poser décemment cette question : pourquoi exiger une garantie hypothécaire si l'on prend une assurance ? Tout simplement parce que la garantie hypothécaire engagée lors d'un rachat de crédits comme lors d'un prêt immobilier classique, est sollicitée pour toutes les situations de défaillance non couvertes par le contrat d'assurance.

Par exemple, si votre assurance emprunteur (sur laquelle nous expliquons tout dans notre billet) ne couvre pas les défaillances faisant suite à un accident survenu lors de la pratique d'un sport extrême (ce qui est le cas de la plupart des assurances emprunteur), c'est alors la garantie hypothécaire qui sera sollicitée. Evidemment, ces cas sont en réalité très rares et, statistiquement, il y a peu de chances de se voir saisir son bien immobilier. C'est néanmoins en théorie possible et c'est même exactement le principe du rachat de crédits hypothécaire, comme du prêt immobilier classique avec garantie hypothécaire.

A quoi sert la garantie hypothécaire lors d'un rachat de prêts ?

Par conséquent, l'hypothèque agit plutôt comme un facteur psychologique en votre faveur auprès des organismes de financement. En acceptant de réaliser un rachat de crédits hypothécaire, non seulement vous envoyez un signal à l'organisme disant "je suis confiant sur ma capacité future à répondre à mes engagements de remboursements" mais en plus vous offrez à l'organisme bancaire un parachute en cas de défaillance non couverte. Tout le monde est gagnant.

Rachat de crédits hypothécaire : des montants plus élevés

Car en optant pour le rachat de crédits hypothécaire, vous vous offrez la possibilité de regrouper des sommes beaucoup plus importantes que lors d'un rachat de crédits consommation classique, sans garantie hypothécaire. Avec Finance OR, le montant regroupé peut s'élever à 90% de la valeur du bien que vous mettez en hypothèque !

C'est d'ailleurs pour cette raison que la garantie hypothécaire est généralement choisie dans les regroupement de prêts incluant un prêt immobilier : le bien concerné par le prêt immobilier est mis en hypothèque pour garantir le regroupement.

Rachat de crédits hypothécaire : quels frais ?

Hypothéquer un bien a un coût dans la mesure où l'opération doit être effectuée par un notaire d'une part et que d'autre part, certaines taxes doivent être réglées. Ainsi, entre les honoraires du notaire, la contribution de sécurité immobilière et les droits d'enregistrement, il faut compter en moyenne 1,5% du montant du bien hypothéqué. A ces frais, il convient d'ajouter les frais de mainlevée d'hypothèque qui tomberont une fois le crédit remboursé pour lever l'hypothèque.

Vous avez un projet de regroupement de prêts ? Demandez un rachat de crédits hypothécaire