Rachat de crédits hypothécaire

Rachat de crédits hypothécaire

Le rachat de crédit hypothécaire est le plus répandu des regroupements de prêts « immobiliers » ou « à la consommation ». Pratique et peu coûteux, le rachat de crédits hypothécaire permet de regrouper des sommes beaucoup plus importantes que le rachat de crédits à la consommation. Finance Or vous accompagne pour comprendre les enjeux du regroupement de prêts hypothécaire.

Rachat de crédits hypothécaire

Le regroupement de prêts hypothécaire, quels avantages ?

Les prêts de consolidation de dettes avec garantie hypothécaire sont des solutions financières sur-mesure parfaitement adaptées à celles et ceux qui souhaitent regrouper leurs crédits et qui sont propriétaires de leur maison, qu'ils aient ou non fini de rembourser leur emprunt immobilier. Le principe : utiliser ce bien immobilier comme garantie auprès de la banque ou de l'organisme financier chargé de consolider les dettes. Ainsi, d’une part l’hypothèque rassure les organismes et d'autre part, elle permet :

  • D’obtenir plus facilement une offre de rachat de crédit ;
  • D’obtenir de meilleurs taux ;
  • De refinancer des sommes plus importantes ;
  • D’obtenir un rachat de prêts même en étant fiché FICP.

Il faut donc nuancer l'engagement que représente la garantie hypothécaire : c'est avant tout une solution très avantageuse pour l'emprunteur !

Rachat de crédits hypothécaire, définition

Le rachat de prêts hypothécaire s’appuie sur ce que l’on appelle une garantie hypothécaire. En d’autres termes, l’organisme qui refinance vos crédits prend un ou plusieurs biens immobiliers en garantie. C’est-à-dire que, dans le cas où vous ne pourriez plus payer vos mensualités, votre créancier serait en droit, sous les conditions prévues par la loi pour protéger les emprunteurs, de demander une procédure de saisie pour se rembourser des sommes dues.

Pour que le rachat de crédits hypothécaire fonctionne, un expert est mandaté pour évaluer la valeur du bien immobilier apporté en garantie. La plupart du temps, le montant de refinancement s’élève entre 50% et 80% de la valeur du bien.

Avec Finance Or, votre rachat de crédits peut s’élever à 90% de la valeur du bien immobilier hypothéqué.

Dans quels cas hypothéquer un bien ?

Vous pouvez souscrire un regroupement de crédits hypothécaire n’importe quand, dès lors que le montant à refinancer est suffisamment élevé pour le justifier. Néanmoins, certaines situations sont plus propices que d’autres à utiliser ce type de solutions.

Exemples :

  • Vous souhaitez procéder à une consolidation de crédits pour investir dans un bien immobilier destiné à la location ou acheter une résidence secondaire ;
  • Vous avez un besoin de financement pour réaliser un projet ;
  • vous êtes en situation d’endettement élevé.

L’organisme prêteur vous demandera une garantie hypothécaire pour garantir son crédit.

Effectuez une simulation de rachat de crédits en ligne pour affiner votre projet de consolidation de prêts.

Si vous ne souhaitez pas hypothéquer votre bien, sous certaines conditions, il est possible de procéder à un rachat de crédits cautionné

Rachat de crédits cautionné, définition

Le principe du rachat de crédit cautionné est de faire appel à un organisme caution qui se porte garant de votre prêt. De cette manière, en cas de cessation de paiement de votre part, l’organisme créancier se tourne vers l’organisme caution pour récupérer les sommes dues.

Simplement, le crédit cautionné permet de mettre en place votre dossier plus rapidement, de réduire les frais (pas d’hypothèque et de mainlevée, pas de notaire, coût moins élevé que celui d’une garantie hypothécaire, etc.) et d’avoir l’esprit plus tranquille.

Quelques restrictions quant au cautionnement

Néanmoins, n’oubliez pas que vous êtes légalement responsable des prêts que vous contractez :la souscription d’un contrat avec une société caution ne vous exonère pas de vos obligations de remboursement. Par ailleurs, les rachats de crédits cautionnés sont réservés à certains types de profils. En effet, les organismes de refinancement refusent ce type de solutions dans les cas suivants :

  • Vous avez fait l’objet d’un incident bancaire dans les 3 derniers mois ;
  • Vous avez été inscrit au fichier FICP ;
  • Malgré un précédent regroupement de crédit, vous conservez un taux d’endettement trop élevé.

Enfin, sachez que les sociétés de caution sont encore plus exigeantes que les organismes prêteurs. Elles évaluent le risque de votre dossier sur la base notamment de statistiques. En cas de risques trop élevés, votre demande sera refusée.

Dans tous ces cas, une consolidation de prêts hypothécaire sera la seule solution à mettre en œuvre pour pouvoir bénéficier d’un refinancement de crédits.